Le blogue

Mission en Bolivie 2

Dimanche, 10 avril

Oui, je suis pr√™t √† partir! Apr√®s une journ√©e un peu tristounette… pr√©paration au retour.. Derni√®re visite du carr√© de maison, adieux aux coop√©rants, derni√®re ¬ęJudas¬Ľ… En passant, ma derni√®re commande a √©t√© assez hilarante car j’ai demand√© ma derni√®re bi√®re avec ¬ęvous savez quoi¬Ľ et les serveuses se sont toutes mises √† rire.

Donc dernière journée de magasinage dans La Paz: moments amusants et mémorables; par exemple :

Dans cette ville, il y¬†a la rue des coiffeurs, puis la rue des ameublements, puis la rue du papier de toilettes et, enfin , une rue des opticiens !?!?!!? Pas juste 3 ou 4 opticiens voisins l’un de l’autres mais des dizaines ?

10avril

J’en connais plus qu’un qui porterait plainte √† l’ordre des opticiens pour comp√©tition ill√©gale?

Remplis d’√©motions, nous avons, Nini et moi, compl√©t√© nos emplettes qui confirmeront notre visite en Bolivie √† tout ceux et celles qui sont tr√®s pr√®s de notre cŇďur !

Donc d√©part √† 1 h de la nuit pour l’a√©roport avec¬†Nini, car papa ne veux pas laisser partir seule sa petite fille dont le d√©part pour le Mexique est pr√©vu¬†2 h¬†devant nous (les autres coop√©rants de la mission) qui arriveront √† Montr√©al vers 11h45, dimanche apr√®s-midi.

10avril2

Vendredi, 8 avril

Ce matin, moments tr√®s √©motifs : apr√®s avoir remis les plans officiels des 2 d√©partements d’optique et avoir fait l’inventaire de la banque de lunettes que nous laisserons sur place, nous avons eu droit √† une rencontre officielle avec les autorit√©s de l’h√īpital et de la ville pour souligner le travail effectu√© depuis les 5 derniers jours. 8avrilPour clore l’√©v√©nement , Nini a donn√© une entrevue √† la radio locale pour r√©sumer notre derni√®re semaine.

En apr√®s-midi,visite des ruines de¬†Tihuanaco¬†qui datent d’avant J√©sus-Christ. √áa m’a rappel√© longtemps les visites de temples en Inde ou mon genou m’a l√Ęch√©, caus√© par ma marche lente de chameau,¬†un m√©lange de souvenirs p√©nibles et bons √† la fois.) Des ruines, c’est bien, mais √ßa fait parti du pass√© .. et je pr√©f√®re franchement me concentrer sur l’avenir ?

En revenant √† La Paz, rencontre avec la pr√©sidente de l’association des optom√©tristes et opticiens de la Bolivie. Quel beau moment de partage entre ces professionnels de 2 pays diff√©rents qui vivent des moments difficiles √† des √©poques diff√©rentes. L’emprise des ophtalmologistes dans ce pays est plus que palpable et notre d√©sir de leur venir en aide est omnipr√©sent tout au long de la r√©union.

Fin de soir√©e encore rigolote √† notre Resto pr√©f√©r√© La Casona¬†(o√Ļ on mange le meilleur filet de lama avec sauce Roquefort). Des moments m√©morables nous y attendaient encore : rencontre avec des voisins de table de La Hollande et du Chili qui connaissaient bien notre premier ministre pour ses selfies.

Demain, derni√®re journ√©e en Bolivie avant notre retour en sol Canadien. Au programme : magasinage pour alimenter le prochain encan silencieux de Poulin Opticien — pour d√©velopper des projets d’optique dans des pays de notre globe dans le besoin parce que, comme dirait mon premier employeur dans l’optique, ¬ęLa Vue C’est La Vie¬Ľ vous pouvez me faire confiance !

√Ä suivre …

 

Jeudi, 7 avril

Quelle super dernière journée officielle de mission .?

J’ai donc aujourd’hui officialis√© les plans de la nouvelle clinique d’optique et du laboratoire √† l’h√īpital de LAJA.

Nous avons par dessus tout ca examiné la vue de quelque 500 personnes en leur offrant une paire de lunettes correspondant à leurs besoins.
Mission accomplie ?

En revenant dans l’ambulance (oui, encore l’ambulance ?. ) quelle surprise de voir que nous offrions un transport √† un personnage myst√©rieux? qui portait avec lui une petite glaciaire…. Suspicion parmi les coop√©rants √† propos du contenu de la glaciaire … Des organes vitaux , du sang frais ou peut √™tre m√™me ….la t√™te d’un ennemi dithyrambique ?!!!!!!!!!

Gr√Ęce √† notre interpr√®te pr√©f√©r√©e (ben oui , encore ma fille NINi) on a r√©ussi √† savoir que notre homme ne rapportait √† La Paz …..que des vaccins ?
Tout de m√™me un peu d√©cevant pour des gens en qu√™te d’aventure ?

7avrilAu retour √† l’h√ītel, un de mes bonheurs quotidiens est de commander une bonne bi√®re locale. Dans l’ordre : La JUDAS (pour les adeptes de la trahison) La BOCK et La Cordillera (je me demande encore pourquoi ce nom bizarre ?)

Avec mon parfait accent Bolivien , j’ai demand√© gentiment √† la serveuse : OUNA HOUDAS CON OUN BESO ? POR FAVOR au lieu de CON OUN VASO? (avec un bec au lieu d’une verre)… Juste le temps de me mette encore un peu plus les pieds dans les plats ¬†?

7avril2Demain, inventaire de note banque de lunettes et rencontre avec les autorit√©s de l’h√īpital de LAJA pour un Wrap -Up ..

… Et j’oubliais, pendant notre souper , rencontre avec nos coop√©rants voisins de table myst√®res… personne n’a r√©ussi √† trouver leur origine …

√Ä suivre ….

Mercredi, 6 avril

6avrilHier soir, souper m√©morable : dans un restaurant pr√®s de notre h√ītel,¬†une toile expos√©e repr√©sentant un mont enneig√© de la Bolivie, peinte sur du tissu aux couleurs locales.

Vers 9 h, apr√®s avoir d√©montr√© mon int√©r√™t pour l’Ňďuvre en question, on m’a propos√© de demander √† l’artiste, Jose Tito Lucero, de venir me rencontrer pour emballer la toile : le temps d’attente n’avait plus d’importance ?

Aujourd’hui, apr√®s notre journ√©e de travail, rencontre avec une autre personne importante : la Consule du Canada en Bolivie; en fait, il s’agit de la chef de coop√©ration pour l’ambassade du Canada, filiale de l’ambassade du Canada au P√©rou, Mme Anne Germain, qui a √† son actif un long parcours de coop√©ration dans le monde. Et elle vient de Val-B√©lair !!!! Elle nous viendra en aide lorsque sera venu¬†le temps d’envoyer le conteneur d’√©quipements d’optique pour les h√īpitaux de Pucarani et LAJA.

Ce soir, apr√®s une rencontre fort int√©ressante avec les dirigeants de l’h√īpital de Pucarani pour faire le point sur notre mission et les projets en d√©veloppement, nous avons eu la chance de c√ītoyer des cousins fran√ßais en voyage ici en Bolivie. L’un d’entre eux est un opticien, et on s’est promis de faire des missions¬†ensemble, peut √™tre sur le bateau clinique Pour les yeux du Monde au Cambodge ?

6avril2En passant , l’h√ītel o√Ļ je r√©side s’appelle H√ītel « NAIRA » dont le nom en Aymara (vieux langage bolivien) signifie « ŇíIL  » ?

Non mais quelle co√Įncidence tout de m√™me !!!!!

Demain : derni√®re journ√©e officielle de mission ….

À suivre

 

 

 

Mardi, 5 avril

Deuxi√®me¬†journ√©e de travail √† l’h√īpital de Laja.

Fait amusant, pendant notre trajet en ambulance, j’ai particip√© √† la r√©union de mon Club Rotary de Ste-Foy avec FaceTime. Que de plaisir de revoir sa gang en direct m√™me si on a perdu la communication √† quelques reprises et si j’ai perdu pied plusieurs fois dans l’habitacle. J’ai donc d√©cid√© aujourd’hui d’arr√™ter de compter mes bleus?.

En passant, (PAUSE COMMANDITAIRE)¬†il est toujours temps de vous inscrire √† notre souper b√©n√©fice « Crabe √† volont√©  » au profit du Centre de Pr√©vention du suicide de Quebec.¬†Contactez moi rapidement si vous avez un int√©r√™t, car l’√©v√©nement aura lieu samedi le 16 avril sous la pr√©sidence d’honneur de l’ancien recteur de l’universit√© Laval et ancien directeur du centre en sant√© mentale, Michel Gervais !

5avrilAujourd’hui, coup de chance : l’√©lectricit√© est revenue; aussi :Une dame de 50 ans qui portait des lunettes de force – 7 dioptrie a vu sa prescription changer √† -9D. Et nous avons pu lui trouver la paire de lunettes parfaites, convenant √† ses besoins… Que du bonheur .?
Beaucoup d’enfants ont aussi √©t√© examin√©s et nous devrons faire fabriquer plusieurs de leur lunettes car ce type de prescription est vraiment rare au Quebec et ne se retrouvent pas dans notre banque de lunettes ?

5avril2Notre stagiaire Victor Hugo, propri√©taire d’un salon d’optique, nous a encore offert de fabriquer leurs lentilles √† prix co√Ľtant !

Muchas Gracias me Amigo !

Enfin, notre amie et consŇďur Sophie part pour Guayaquil en Equateur demain pour travailler sur un autre projet de Terre Sans Fronti√®res. Merci √† toi pour l’aide que tu as apport√© et bon succ√®s dans tes nouvelles aventures ?
Ta bonne humeur et ta candeur vont nous manquer ?

√Ä suivre …

Lundi, 4 avril

Aujourd’hui, apr√®s une super fin de semaine de plein air, nous avons commenc√© la derni√®re partie de notre mission : examiner pr√®s de 250 Boliviens de la ville de Laja et y pr√©parer l’installation d’un laboratoire de taillage de verres permanent et d’une salle d’examen de la vue.

4avril3Surprise : nous travaillerons dans un h√īpital pas plus vieux que 2 ans dans des locaux pratiquement neufs.

Quelques minutes apr√®s l’installation de la salle d’examen de la vue et du dispensaire, la plomberie et l’√©lectricit√© ont l√Ęch√©s ?

Pour les optos qui pr√©f√®rent travailler √† la noirceur, c’√©tait pas trop mal : on s’est branch√© directement sur la batterie de l’ambulance pour obtenir le courant pour les appareils optom√©triques .

Dans mon cas, impossible d’avoir de la « LUZ » n√©cessaire au choix des prescriptions…. Nous avons donc du d√©m√©nager notre banque de lunettes dans un passage de l’h√īpital qui jouissait d√©j√† d’un √©clairage naturel.

4avril2Et tout ça, dans la bonne humeur ?!!!

Nous avons aussi accueilli nos 2 nouvelles stagiaires en optom√©trie, Patricia et Lorelai , magnifiques √©tudiantes qui ont vraiment la passion de l’optique et qui s’accoutument rapidement √† l’humour qu√©b√©cois ?

Parlant d’humour, nous sommes revenus de l’h√īpital en ambulance comme √† l’habitude, mais cette fois-ci avec une civi√®re √† son bord. Comme je vous l’ai d√©j√† mentionn√©, on d√©barque de l’ambulance pas mal 4avrilplus amoch√© que lorsque l’on y est entr√©! ?

√Ä suivre …

 

 

Dimanche, 3 avril

Fin de semaine en Bolivie: temps pour d√©compresser et de faire le plein d’√©nergie ‚ėÄ

Au programme, visite de Copa Cabana et de l’√ģle du Soleil , aussi appel√©e l’√ģle des souhaits ?

3avril4 membres de l’√©quipe font partie de l’excursion: Jean-Claude, Optom√©triste, Sophie, Repr√©sentante de Terre sans Fronti√®res et traductrice pour le volet dispensaire, Annie-Claude ma fille qui vit depuis 10 ans au Mexique et qui traduit √† peu pr√®s tous les dossiers les plus complexes de notre mission et moi-m√™me opticien (au 5020 1 √®re avenue √† Qu√©bec o√Ļ on vous offre un rabais de 50$ lorsque vous nous remettez une paire de lunettes usager en bon √©tat!)

L’√ģle du Soleil se trouve donc sur le Lac TitiCaca, le lac le plus haut du monde (dixit nos amis Boliviens) √† une hauteur de 3 800 m d’altitude. Pour se rendre √† notre auberge, nous avons d√Ľ monter pr√®s de 800 m√®tres le long des falaises. Je peux vous exprimer ma crainte lorsque nos 2 interpr√®tes marchaient trop pr√®s du pr√©cipice: si elles tombaient dans le TitiCaca, Jean Claude et moi, en manque de traductrices, √©tions tous les 2 dans … ! ?

3avril2Apr√®s une autre excursion de quelques centaines de m√®tres qui nous a fait profiter d’une des vues les plus incroyables au monde du plus haut Mirador de l’√ģle, nous avons eu la chance de d√©guster la sp√©cialit√© de la maison: la Truite du Lac TitiCaca L√†l√† ?

Enfin , apr√®s ce souper divin , nous nous sommes install√©s sous de grosses couvertures et avons pris plaisir √† observer les √©toiles et √† lancer dans l’univers nos souhaits maintenant possibles et les rendre encore plus possibles ?

Demain retour √† Copa Cabana et r√©veil √† 5 heures du matin pour admirer le lever du soleil ‚ėÄ

√Ä suivre …

Jeudi 31 mars

J’ai √©t√© vraiment malade suite √† mon dernier courriel?, raison pour laquelle je n’ai pas √©crit de message hier…

Nous nous sommes rendu √† l’h√īpital en ambulance, ?les 7 membres de l’√©quipe.

31marsLes plus malades s’assoient √† c√īt√© du chauffeur (2 places) et les moins pires √† la place de la civi√®re : c’est vraiment la place la plus ¬ępoche¬Ľ car on sort de l’ambulance avec un bon mal de cŇďur ou avec quelques prunes sur la t√™te, l’√©tat des routes n’√©tant pas terrible.

Il s’agit vraiment du meilleur moyen pour aller travailler rapidement, de d√©passer dans la voie inverse, de passer sur les feux rouges et d’engueuler en passant ceux qui ne respectent pas la priorit√© de ce v√©hicule d’urgence ?

31mars3La vrai raison de ce moyen de transport est que avec un minibus traditionnel, √ßa nous prendrait plus de 2 heures pour se rendre au travail et qu’on s’attend √† chaque jour √† une manifestation contre le gouvernement concernant les transports en commun?

Demain, derni√®re journ√©e √† Pucarani , rencontre des autorit√©s de l’h√īpital et pr√©paration des futurs locaux destin√©s √† une clinique permanente.

@ suivre …

Mardi 29 mars

Jour 2 de mission . C’est la journ√©e nationale du « SELFI  » et des poup√©es Sans -Souci

29mars2Il y a de la folie dans l’air!

Pour les travailleurs de l’optique, pas mal de cas de cataractes et d’astigmatismes. Chanceux que nous sommes, on leurs a √† peu pr√®s tous trouv√© la juste prescription !

Mon langage et mon accent √©tranger font encore rire : quand vient le temps d’expliquer √† mes clients que je vais ajuster leur lunettes , je leur dit  » AJUSTAR » (lire ajuster ) et il comprennent ASUSTAR (lire Faire peur)!!!!!29mars
??

Ce soir pour le souper , « SERGE »a mang√© un steak de « LAMA »,
….j’esp√®re que je ne serai pas  » MALADEEE , COMPL√ąTEMENT MALADEEE ?

@ suivre …

Lundi 28 mars, 22:19

Enfin la première journée de mission!

Nous avons donc pris la route vers Pucarani, à 1 h 15 de la Paz.

Nous avons install√© notre clinique √† l’h√īpital local. Les gens de la place sont super accueillants!

28Mars3La difficult√© aujourd’hui n’√©tait pas l’altitude, pas la fatigue, pas l’installation de la clinique, mais la LANGUE?.

Seriously, j’ai pas de mis√®re √† m’exprimer pour choisir des lunettes √† un paysan, mais aujourd’hui, je devais enseigner √† des √©tudiants en optom√©trie √† trouver les bonnes prescriptions dans notre banque de lunettes et leur donner les meilleurs trucs… pas facile pour le gars qui sait dire « siente se a qui » et « como ve » ?.

Avec l’aide de ma fille Annie Claude (qui vit au Mexique depuis 10 ans) et de Sophie de TSF, ¬†j’ai quand m√™me r√©ussi √† enseigner √† mes stagiaires les rudiments de l’optique de brousse.

28Mars4J’ai fait pas mal rire tout le monde quand je pronon√ßais « seulement pour lire « solomente para leer » en mode arabe (solomente para LeHerrr) !!!!

Bref , il se sont bien foutu de ma gueule et √ßa m’a bien fait rire aussi ?

√Ä part ca, tout baigne… Surtout apr√®s avoir chiqu√© des feuilles de COCA pendant au moins une bonne heure

J’comprends pas, je ne m’endors pas du tout ce soir… Je vais √©couter un vieux disque de Janis Joplin ou de Jimi Hendrix pour m’endormir ???

√Ä suivre … Riders on the storm…!

Dimanche 27 mars, à 16:31

¬†JoLaPaz27marsur de relaxation avant la grande mission le temps de s’adapter √† l’altitude et d’augmenter notre taux d’oxyg√®ne dans le sang.

On a eu la chance d’utiliser plusieurs t√©l√©ph√©riques et de visiter la ville de haut avec des paysages √† coup
er le souffle!

SergeFille27mars

 

 

 

Seul Hic, √† force de marcher trop lentement, j’ai refais connaissance avec un mal √† mon genou droit (probl√®me connu r√©cemment en Inde) qui s’apparente √† la marche du chameau… oui je plie ma jambe vers l’arri√®re quand je marche « slow-mo »

Je me suis donc ennuyé de ma physio-thérapeute de voyage, Marie-Christine Bouchard LÀ-LÀ, et de ses bandes aSerge27marsutocollantes correctrices à genoux !!!

Encore une fois , demain , d√©but officiel de la mission… Y√Č ( encore)

√Ä suivre …

Dimanche 27 mars, à 09:30

En ce jour de P√Ęques, je ne vous ferai pas de sermon. A 7 h¬†ce matin, comme notre Hotel est juste √† c√īt√© de l’√©glise de La Paz, nous avons d√©cid√© d’assister √† la c√©l√©bration pascale..et c’√©tait vraiment WOW …

M√™me si j’ai √† peu pr√®s rien compris (pas encore tr√®s bon en espagnol, j’ai quand m√™me eu le temps de me perdre dans mes pens√©es et de r√©fl√©chir aux atrocit√©s de la guerre religieuse et fanatique qui touche le monde en ce moment.

Aujourd’hui, Le Christ (el Cristo) est ressuscit√© et l’impossible est devenu possible !!!! Je vous souhaite de r√©aliser vos r√™ves les plus fous !!

Joyeuses P√Ęques les ami(e)s.

La mission commence demain , yé ! ?

√Ä suivre ….

Samedi 26 mars, à 18:28

Avant notre d√©part de l’a√©roport, nous avons pris le temps d’√©changer entre coop√©rants : d’abord, un petit caf√© et ensuite, une grosse bi√®re et avec ca la petite pilule de Diamox pour soulager le mal de l’altitude. Effet secondaire √† la pilule : elle donne envie de pipi (comme la bi√®re et le caf√© d’ailleurs…

Bi√®reImaginez la chance que j’ai eu en embarquant dans l’avion et d’avoir un si√®ge hublot. Dans un vol de 4 heures Montr√©al-Miami, j’ai du faire une visite au toilette pas moins de 5 fois sur une p√©riode d’une heure et de de faire lever mes 2 voisins … Et moi qui aime d√©ranger…

Surprise sur le vol Miami-La Paz
10 minutes avant l atterrissage, on nous informe de notre future arriv√©e en allumant les lumi√®res en nous extirpant de notre dodo l√©ger. 2 minutes avant l’atterrissage, les agents de bord ramassent les d√©chets (pendant ce temps on voit la piste a quelques m√®tres de nous) et 10 minutes apr√®s , on a pass√© les douanes, r√©cup√©r√© nos bagages, pass√© le poste de contr√īle et mis les bagages dans le taxi …ET L√Ä, JE ME SUIS R√ČVEILL√Č

Non on est vraiment pas au Québec

Reste √† s’adapter √† l’altitude et changer d’attitude …

À suivre

Vendredi, 25 mars

Comme je n’√©cris pas souvent, je me suis promis un jour de raconter mes souvenirs de voyage presque en temps r√©el . Donc tenez vous bien ….

Comme je suis pr√©sentement √† l’a√©roport dans l’attente de notre vol Montr√©al-Miami, pas grand chose √† raconter sauf mon entra√ģnement pr√©paratoire √† cette mission.
Donc mardi dernier , de retour d’une s√©ance de jogging intensive pour moi (5 km), ke me permet de jeter quelques vidanges, mais dans le mauvais bac! Comme celui-ci √©tait fra√ģchement vide, j’ai du faire quelques acrobaties pour r√©ussir a r√©cup√©rer les denr√©es p√©rissables du bac de recyclage.

Malheur √† moi, mon pied √† gliss√© et je me suis retrouv√© t√™te renvers√©e au fond du bac me f√™lant une c√īte (pas trop lev√©e…) et arborant une prune sur la t√™te.

Et l√† je me suis mis √† divaguer… reste √† savoir comment je r√©agirai au Diamox, m√©dicament contre le Glaucome mais particuli√®rement contre le mal de l’altitude (nous travaillerons dans la r√©gion de la Paz √† pr√®s de 4000 m√®tres.)

Retour aux autres articles

Tous droits réservés 2017 - Poulin Opticien

418 622-7566

info@poulinopticien.com